INTERVIEW DE SYLVIE BICHAUD.CO-PRESIDENTE DU CS BELLAC

13/09/2019

y                  Sylvie BICHAUD ( ici au centre ) s'adressant aux joueurs lors de la reprise le 16 Aout dernier

 

 

Sylvie BICHAUD est depuis le mois de juin dernier la nouvelle co-présidente du CS bellac Rugby, en compagnie de Stéphane VIGNAUD et Emeric CHAPUT.


       Dans le Haut-Limousin, on ne présente plus celle qui est depuis 1988 la propriétaire d'un café-restaurant à Peyrat de Bellac, tant son engagement dans le milieu associatif est reconnu depuis bien longtemps...
       Mariée à Philippe, dit Bibi, ancienne "gloire" du club !! Et maman de Florentin, actuel joueur du CSB, Sylvie supporte les bleus et rouges depuis maintenant 30 ans, elle nous confie sa vision personnelle, et son ressenti sur l'actualité du club (Ecole de rugby, pôle cadets/juniors, séniors), les institutions fédérales, le rôle de président, ainsi que la place actuelle des femmes dans le rugby.


       Le tout à quelques heures de l'ouverture du championnat pour l'équipe première contre La Tremblade.

 


Depuis la création du club en 1969, tu es la première femme élue à la présidence. Qu'est ce qui t'as motivé à occuper cette fonction?


Il est vrai que j'avais dans un coin de ma tête et déja depuis un petit moment des ambitions plus modeste pour le club, je voulais m'investir un peu plus dans le club house et intégrer le comité directeur. Lorsque Bernard LESTIEUX a annoncé dans l'hiver vouloir quitter la présidence, je me suis dit qu'il serait bien qu'un ancien joueur lui succède afin d'épauler Stéphane VIGNAUD dans ce rôle. Il n'y avait pas de candidat, alors je me suis dit pourquoi pas moi. J'en ai parlé à mon mari, mes enfants, et quelques amis proches. Ils m'ont tous soutenu et m'ont conforté dans mon choix. Il y a eu par la suite la candidature d'Emeric CHAPUT, un jeune du club. Lors du comité directeur électif, les membres ont votés à l'unanimité une présidence à "3 têtes", Stephane VIGNAUD, Emeric CHAPUT et moi-même.


Justement, trois presidents à la tête d'une association c'est pas commun. Comment fonctionnez-vous? Quel est le rôle de chacun?


A la suite de notre élection, nous nous sommes réunis tout les trois. Nous avons convenus que les tâches devaient être bien répartis en fonction de nos compétences et de nos disponibilités. Nous échangeons aussi beaucoup par téléphone et par mail, et en ce début de saison, il y a beaucoup de tâches administratives et de réunions. Par exemple, la semaine dernière je me suis rendu à la réunion de la ligue Nouvelle Aquitaine à Saint Yrieix, tandis que Stéphane s'occuper de l'homologation du stade Léo Lagrange auprés des services de la Mairie. Le plus important c'est de bien communiquer entre nous.


Selon toi, quelles sont les qualités requises pour être un bon président?


Il faut être motivé, dynamique et disponible même si c'est pas toujours facile car j'ai une activité professionnelle qui me prend du temps. Il est aussi trés important de s'entourer avec les bonnes personnes et que tous, nous avancions dans la même direction. Si la "mayonnaise" prend, alors on a déjà fait une grosse part du boulot.


Ecole de rugby, Pôle cadets/juniors, équipe séniors, l'actualité du club est riche en ce début de saison. Peux-tu nous en dire un peu plus?


Ecole de rugby : Nous fonctionnerons toujours en entente avec le club de Nantiat et de Folles. Nous nous sommes rencontré dernièrement avec les nouveaux présidents de Folles et Nantiat afin de faire connaissance et aussi pour "accorder nos violons". Le but étant bien sûr que l'entente continue de fonctionner le mieux possible et que nos "petits" puissent pratiquer le rugby dans les meilleurs conditions. En terme d'effectif, le gros "point noir" concerne la catégorie M14, nous envisageons dans les jours à venir une entente avec un autre club pour que les enfants de cette catégorie puissent jouer à effectif complet.
Pôle cadets/juniors : Nous fonctionnerons toujours avec le pôle de Saint Junien, qui regroupe également les clubs de Chabanais et de Confolens.  Jean Luc MARCOUX et Hervé LAGUZET seront les référents "pôle" du club. J'espère et je souhaite rencontrer prochainement les différents responsables du pôle afin de faire connaissance et faire le point avant la reprise du championnat pour nos cadets et juniors.
Séniors : Actuellement nous avons 25 joueurs qui ont validés une licence, et 5 qui sont en attente de validation. Nous devrions donc avoir trés vite une trentaine de joueur pour entamer le championnat. C'est pas trop mal mais c'est le strict minimum car la saison va être longue. Nous sommes dans une poule difficile, avec des déplacements trés long en Charente Maritime. Nous avons compensé quelques départs par des jeunes recrues.


Au détour d'une conversation, un homme te dit que les femmes n'ont pas leurs places dans le rugby. Que lui répondrais-tu?


Je lui répondrai bien évidemment qu'il a tort. Et puis je suis pas la seule femme a avoir des responsabilités dans le club, puisque Virginie BARRIER succède à Daniel TEXIER à la tête de l'école de rugby. Corinne BREGEAUD à également un rôle trés important dans le club. En fait je pense que d'avoir des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux, de la diversité en fait, c'est ce qui fait la richesse d'une association, quelle soit sportive ou pas. Je suis également présidente de l'association "Vélo Nature", je suis la seule femme dans le bureau et tout se passe trés bien, il n'y a aucune discrimination. De nos jours les mentalités ont évoluées, les femmes ont des choses à apporter au rugby, en dehors du terrain mais aussi sur le terrain. Les matchs de rugby féminin, par exemple, sont trés interessant à regarder à la télé.


Sylvie, cela fait trente années que tu encourages le CS Bellac sur le bord du terrain. Pourrais-tu nous citer ton meilleur et ton plus mauvais souvenir?


Mon meilleur souvenir c'est le titre de Champion du Limousin en 1998, aprés une victoire sur le terrain de Meyssac. Mon "petit Flo" sur le bord de touche, "Bibi" qui marque l'essai libérateur, la descente de la rue du Coq en bus, la 3ème Mi-Temps....Bref une journée inoubliable.
Mon plus mauvais souvenir, sans hésitation, c'est le décés brutal de Bruno DUVERNEUIL en Janvier 1993 au retour d'un match à......Meyssac. Le visage des joueurs le soir du drame chez Guy...26 ans aprés c'est encore trés difficile d'en parler.


Pour finir cette interview Sylvie, Dimanche c'est la reprise du championnat pour Bellac qui reçoit La Tremblade au stade Léo Lagrange. Quel est ton pronostic?


On va être chauvin, et je vais dire que Bellac va l'emporter sur son terrain. Par contre, je pense que le match sera difficile car le groupe, en ce début de saison, est fortement remanié, avec de trés jeunes joueurs qui n'ont pas trop l'habitude de jouer ensemble, manquant un peu d'expérience. Mais je suis toutefois confiante car l'équipe est travailleuse, le groupe est sympa et vit plutot bien.

 

 

Please reload

December 5, 2019

November 15, 2019

October 17, 2019

Please reload

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic